Un challenge du 21 & 22 Mai avec 25 embarcations !

  • Accueil
  • Un challenge du 21 & 22 Mai avec 25 embarcations !

Ce weekend, sur la cote Caraïbe aura lieu le fameux Challenge du 22 Mai. Jusque là, ce challenge était aussi bien réalisé par les gommiers, en général à l’Anse Figuier que par les Yoles (Francois ou Vauclin). Cette édition 2017 sera à souligner d’un grand trait puisque les organisateurs ont décidé de mutualiser les deux concepts pour obtenir une compétition unique. Yoles et Gommier réunis le 22 Mai à l’Anse Figuier, en voilà une image forte pour cette commémoration de l’abolition de l’esclavage !

  • Une flotte composée de 25 embarcations
  • Un programme sur deux jours avec course de distance et deux parcours
  • Un vainqueur scratch
  • Vers une collaboration pérenne ?

18 yoles et 7 gommiers précisément participeront au Challenge

Le traditionnel challenge du 22 Mai offre cette année un format original qui plaira aux passionnés de voile traditionnelle. Cette édition est marquée par une organisation commune entre la Fédération des Yoles Rondes de la Martinique (FYRM) et le Club des Gommiers de la Martinique (CGM). Une collaboration affichée depuis le début de saison avec déjà deux manifestations mélangeant les acteurs des différents supports. Rappelez-vous, lors du Grand Prix de la Tivolienne réalisé en Mars dernier, les patrons de yoles étaient invités à prendre les commandes des gommiers.

Cette fois, la compétition est officielle et fait partie du calendrier des deux supports. La flotte sera alors composée des 18 embarcations engagées sur la saison des yoles rondes et de 7 gommiers. Parmi ces derniers, on compte les célèbres Welcom, Chaben an Pilot, Grain d’Or, Pa mo Souef SME, The Come back Wind, Mwen Pa Sav ou Fils de Lumière.

Le choix a du être difficile pour certains coursiers quand l’on connait la composition des équipages. En effet, depuis quelques années, les équipages de yoles sont quasiment tous composés de coursiers pratiquant ou issus du gommier. On peut alors facilement citer CTDM /EDF, Mr Bricolage, Digicel / Petit Navire, Rosette / Orange ou encore Brasserie Lorraine / SARA Energie Nouvelle…

 

Etape de distance le 21 Mai – Parcours dans la baie le 22 Mai

Deux villes sont mises à l’honneur pour cette compétition.

Le dimanche, les embarcations s’élanceront depuis la plage du Diamant pour relier la plage de l’anse Figuier. Après une première bouée à virer devant l’Anse Figuier, la flotte devra se diriger vers la Pointe Borgnesse ou se trouvera la seconde bouée avant de revenir vers la ligne d’arrivée.

Cette étape, format digne du Tour des Yoles, est la seule compétition de distance prévue avant le 33ème Tour. Autant dire qu’il faut s’attendre à voir sur la ligne de départ les embarcations qui seront utilisées pour le Tour; un test grandeur nature pour certains, derniers réglages pour d’autres.

Pas de rematage en mer !

Pour cette journée du dimanche, des zones de rematage ont été désignées pour les embarcations qui seraient amenées à couler. En effet, dans un soucis d’équité, cette décision a été prise afin de ne pas pénaliser les yoles qui seraient contraintes de remater une voile plus petite, là ou les gommiers ont la possibilité de repartir avec la même voile. Cette différence s’explique par la composition du gréement, plus complexe en yole.

Pour l’occasion, la surface de voile a été limitée: 55m2 pour les gommiers et 60m2 pour les yoles. Un paramètre qui permettra aux deux embarcations de se mesurer aussi bien sur la stratégie que sur la navigation. Un spectacle d’une rare beauté que vous pourrez observer depuis la plage du Diamant à 10h ce dimanche, ou à Sainte-Luce et Rivière-Pilote en milieu de journée. Avec un temps de course inférieur à 3 heures, l’arrivée est prévue entre 12h et 13h sur la plage de l’Anse Figuier.

Le lundi, c’est un format classique qui est proposé avec deux courses entre Sainte-Anne et Sainte-Luce. Une animation du plan d’eau dès 10h, heure de départ de la première course. La seconde course étant prévu aux alentours de 13 heures.

 

Un vainqueur toutes catégories confondues !

Cette compétition, malgré l’étape de distance, sera comptabilisée aux points. Un classement à minima sera réalisé comme à l’acoutumée. A l’issue de la journée du lundi, les vainqueurs de chaque course seront récompensés. Une façon symbolique de valoriser tout ce beau monde, aussi bien les gommiers que les yoles.

Un prix spécial sera attribué au grand vainqueur toutes catégories confondues: le Vainqueur Scratch. Une remise des prix que vous pourrez admirer vers 15h sur la plage de l’anse figuier ou une animation vous aidera à finir une bonne journée en musique.

 

Que nous réserve le futur ?

Avec déjà trois manifestations mélangeant les deux supports depuis le début de l’année, la volonté affichée semble tendre vers une mutualisation des efforts, quand l’on connait la difficulté grandissante pour l’organisation de ce genre de manifestations.

Avec en mémoire la Société des Yoles et Gommier de la Martinique, première entité qui a fédéré la voile traditionnelle en Martinique, peut-on s’attendre à des jours meilleurs et enfin proposer une vraie image de la voile traditionnelle martiniquaise partagée par les deux camps. Alain DEDE et Patrick PETITO, présidents respectifs des deux ligues nous en diront plus à l’issue de cette compétition qui, de toutes les façons, permettra de faire évoluer la situation.

 

Credit Photo: Yole365

Partager cet article

X

Tapez votre recherche et validez par entrée