Challenge 22 Mai – Un aperçu du Tour des Yoles 2017

  • Accueil
  • Challenge 22 Mai – Un aperçu du Tour des Yoles 2017

En cette veille du 22 Mai, cette étape de distance entre le Diamant et Rivière-Pilote donne un avant gout de la compétition majeure de la fin de saison. Ce matin au Diamant, la première manche du challenge du 22 Mai a réservé son lot de surprises avec une première journée riche en rebondissements puisque uniquement 13 embarcations ont franchi la ligne d’arrivée devant la plage de l’Anse Figuier à Rivière-Pilote.

  • Gommiers et Yoles au bord à bord
  • L’anse Figuier, zone réputée « dangereuse »
  • Zapetti / L’Appaloosa annonce la couleur
  • Du suspens jusqu’a la fin de la journée du 22 Mai

La Voile traditionnelle représentée par une flotte exceptionnelle

Ce matin au Diamant, l’ambiance sur la plage était digne d’un départ de Tour. Dès 8 heures ce matin, un défilé de gommiers et de yoles accompagnés de leurs équipages est venu animé la place des fêtes du Diamant. Certains équipages, plus proches, avaient fait le choix de la voie maritime pour arriver au Diamant. En tout, ce sont 23 embarcations qui ont pris le départ de cette compétition, 16 yoles et 7 gommiers. Parmi les 16 yoles, la présence de l’équipage du Legta de Croix Rivail, invité pour l’occasion, vient masquer l’absence de trois embarcations: La Rose, Mack 2 Providence Franciscaine et Bouée Lyson.

Un départ différé pour permettre au gommier, parti une minute avant, de mettre en place leur gouvernail dans une mer habituellement formée au Diamant. De la plage du Diamant jusqu’à la pointe Borgnesse, c’est un chassé croisé spectaculaire qu’ont offert les coursiers avec des bords virés à quelques mètres du rivage.

Un vent d’Est force 5 à 6 Beaufort sur la fin du parcours

En quelques minutes, sur la plage du Diamant, le vent est venu surprendre tous les équipages dans leur choix de voile. Avec des pointes à plus de 20 noeuds, c’est avec un vent régulier orienté Est que les 23 membres de la flotte ont du composer leur stratégie de navigation. Certains, plus à l’aise ont pu boucler le parcours sans embuche. D’autres, survoilés, ont subi les accélérations du vent, causant pour certains l’irréparable: au total, plus de 10 embarcations ont déssalé !

C’est particulièrement à partir de Trois-Rivières que les conditions ont été très musclées. En cause, les variations de vent liées au relief de la côte. Rosette / Orange & CTDM / EDF ont fait les frais avant le bourg de Sainte-Luce. Sur la zone de l’anse Figuier c’est l’hécatombe: Digicel / Petit Navire, UFR / Chanflor, le gommier Welcome, classés respectivement de la seconde à la quatrième place. Après un très bon début de course, en un fraction de seconde, ces embarcations ont vu tous leurs efforts s’envoler. Dans ce trio, Digicel / Petit Navire sera le seul à franchir la ligne d’arrivée, en sixième position.

Zapetti / L’Appaloosa et Chaben an Pilot, les vainqueurs de chaque classe

Après une lutte au bord à bord avec Digicel / Petit Navire, Zapetti / L’Appaloosa vire la bouée de l’Anse Figuier en tête. Les déboires de ces poursuivants offrent à Zapetti / L’appaloosa une victoire sur un plateau. Apres 2h30 de course, l’embarcation du Francois franchi la ligne d’arrivée seule, affichant au passage leur détermination sur cette fin de saison. La seconde yole à franchir la ligne est Ay Douvan de Sainte-Anne, auteur d’une course remarquable.

Il en est de même pour la yole du Vauclin Zizitata qui affiche une belle cinquième place. Brasserie Lorraine / SARA Energie Nouvelle se classe quatrième, tout juste derrière le premier gommier Chaben an Pilot. Sur les treize arrivants, on compte neuf yoles et quatre gommiers.

Retrouvez tous les résultats de cette première journée ICI

Suite et fin de la compétition ce lundi 22 Mai

Au terme des deux courses prévues ce lundi à l’Anse Figuier, nous connaitrons d’un coté le successeur de Rosette / Orange et Pa Mô Souef SME vainqueurs respectifs des éditions 2016 en yole et gommier. Bien que les abandons du jour viennent écarter un bon nombre de prétendants, il est difficile de pronostiquer sur le vainqueur de l’édition 2017, aussi bien pour les yoles que pour les gommiers. Le plan d’eau de l’Anse Figuier peut encore profondément modifier le classement en cours. Le vainqueur toutes catégories confondues ne sera connu qu’à l’issue de la deuxième course. Le départ de la première manche est prévu à 10h.

Credit Photo: Gwen

Partager cet article

X

Tapez votre recherche et validez par entrée