A Sainte-Luce, un extrait de navigation par vent soutenu

Avant-dernière journée du Championnat, les yoles se sont données rendez-vous dans la commune de Sainte-Luce à l’occasion de la fête des Pêcheurs. Les conditions musclées et les forces humaines en présence ont offert un spectacle qui restera sans doute en mémoire pour la sixième étape du tour, entre Diamant et Sainte-Anne.

Un vent fort, des rafales impressionnantes et de la casse 

Des rafales annoncées à plus de 20 noeuds pour un vent Est-Nord-Est Régulier à 16 noeuds. Un jargon du monde de la voile qu’il faut traduire par des vents et rafales puissants. Spécificité à Sainte-Luce, en plus de leur force, les vents ont cette particularité d’être tournants: en effet, ils sont perturbés par les relief. Les embarcations ont du ruser de stratégie et tactique pour arriver à une bonne gestion des conditions de navigation et des adversaires. A ce jeu, plusieurs équipages se sont distingués, les mapipis ont été au avant-postes.

Il faut s’attendre à voir ces mêmes équipages en tête lors des étapes de la côte sous le vent du prochain Tour des Yoles. Il s’agit des étapes allant de Saint-Pierre à Sainte-Anne, à savoir les étapes 3, 4, 5 6 et 7. Ce genre de conditions met aussi à rude épreuve le matériel. Trois avaries sont à constater. GFA Caraibe et Mr Bricolage / SMART subissent un bris de vergue. Nautitan voit l’oeillet de l’écoute du haut (écoute retenant la vergue) s’arracher.

UFR / Chanflor adepte du gros vent

L’équipage Robertin a fait course seule en tête lors de cette première manche de compétition. De bout en bout, le leader du championnat a maitrisé ses adversaires, ne leur offrant aucune opportunité de l’inquiéter. Ils prennent une fois de plus une option vers le titre qui n’est maintenant qu’à trois courses. La bonne opération revient à CTDM / EDF qui réalise des bords payants et décroche une prestigieuse 3ème place devant Somarec et Rosette / Orange. Brasserie Lorraine / SARA Energies Nouvelles second, limite la prise de points.

Zapetti / Miltis contre attaque et sauve l’honneur

Ils devaient certainement avoir la première course en travers de la gorge. En effet, pourtant bien placé dans le peloton de tête lors de la manche n°1, Zapetti / Miltis dessale une nouvelle fois et se retrouve distancée au classement général.

Lors de la seconde manche, les troupes se sont remotivées. Ils passent la premiere bouée en tête avant de se faire dépasser par les poursuivants. A la bouée du public, ils sont 5ème. Mais la tactique a fait la différence lors de la remontée au vent vers la 4ème bouée. Ayant choisi de faire de long bords contrairement aux leaders, Zapetti / Miltis se fait oublier et navigue seule. Ils ralient la bouée n°4 en trois bords majestueux et viennent s’installer en tête de flottille. La dernière ligne droite vers l’arrivée n’aura pas permis aux poursuivants de changer le cours des choses. Zapetti / Miltis s’offre sa seconde victoire de la saison, la première à la misaine.

Les leaders au championnat se classent respectivement 3ème et 4ème. Rosette / Orange décroche une seconde place qui rappelle une fois de plus qu’ils sont présents !

Au général, UFR / Chanflor leader avec tout juste 2 points d’avance

Il y a très longtemps qu’un championnat n’a pas été aussi serré. Depuis le début, nous assistons à un chassé-croisé entre l’équipage marinois et l’équipage robertain. L’écart entre les deux yoles n’a jamais excédé 3 points. Autant vous dire que la finale prévue le 14 Juillet à Trinité sera d’une rare beauté. UFR / Chanflor semble bien déterminé à conserver son titre.

Rosette / Orange, second de la journée et troisième au général, affiche un retard de douze points sur le second. Les carottes ne sont pas cuites mais il faudra batailler pour espérer mieux comme classement sur ce championnat.

Retrouvez tous les classements du championnat dans notre rubrique CLASSEMENT.

L’actualité en vrac

Mr Bricolage / SMART synonyme de persévérance

Entre la plage de Gros Raisins et le bourg, ils coulent juste avant le départ. La procédure étant lancée, ils prennent le départ plus de 20 minutes après tout le monde. Sans aucune adversité, ils réalisent leur parcours avec comme seule difficulté, le vent. Ils franchissent la ligne en 10ème position après avoir essuyé plusieurs voies d’eau.

La seconde manche sera moins prestigieuse. Pourtant bien placé, ils essuient un bris de vergue après la seconde bouée. Résultat sans appel, ils sont contraints à l’abandon.

CTDM / EDF termine la journée sur une mauvaise touche

Cette neuvième journée avait pourtant bien commencé pour l’équipage lamentinois qui vient se classer dans le Top3. La seconde course aura été moins glorieuse. La chute d’un coursier au niveau de la première bouée relègue l’équipage à l’avant dernière place. Naviguant seule dans le peloton de fin, la yole se retrouve en difficulté en vent-arrière entre la 3ème et 4ème bouée. Ils n’arrivent pas à se ressaisir et dessalent avant l’empannage. Ils confortent leur 4ème place mais doivent inverser la tendance pour bien entamer le tour.

Mutuelle Maregaillard, une journée à vite oublier

Deux dessalages qui crée une journée sombre pour l’équipage ducossais qui se classe 15ème. Ils perdent au passage deux places au classement général.

Bonne opération pour Somarec

4ème du combiné, Somarec affiche son meilleur résultat de la saison aujourd’hui. Ils gagnent au passage une place au classement général et sont désormais 6ème à 8 points de Zapetti / Miltis.

Restez informé en temps réel

Découvrez les étapes du Tour des Yoles 2019: 35ème Tour de Martinique

Téléchargez l’application Yole365 pour suivre toute l’actualité des Yoles –> https://yole365.app.link/

Crédit Photos : Yole365

Partager cet article

X

Tapez votre recherche et validez par entrée