Côte Caraïbe: Et de 2 pour Grain d’Or, Fils de Lumière toujours en jaune

  • Accueil
  • Gommier
  • Côte Caraïbe: Et de 2 pour Grain d’Or, Fils de Lumière toujours en jaune

Certainement l’étape la plus courte de la compétition, entre le Diamant et Sainte-Luce, la journée n’a pas été de tout repos. Départ difficile, un blessé léger, un nouvel abandon et toujours ce suspens en tête : retour sur cette étape fantastique.

Mer et vent au départ de la course

S’il y a un départ spectaculaire en Martinique dans les courses de voile traditionnelle, c’est bien le départ de la plage du Diamant. Pour les gommiers, devant mettre à poste leur gouvernail une fois lancé, la tâche est d’autant plus difficile.

A en croire la vidéo publiée par la page Facebook du Club des Gommiers, cela relève plus de la chance que de la stratégie. Et pourtant, tous ont pu partir sans encombre. Très vite, sans surprise, les leaders se sont positionnés aux avant-postes de la course.

La bataille fait rage entre Fils de Lumière et Grain d’Or

6 secondes sur l’étape du jour

C’est l’écart entre les deux ténors à l’issue de cette étape longue d’une heure quarante cinq minutes. L’heure était au contrôle, les faits et gestes de l’un étant minutieusement suivis par l’autre. A l’arrivée, c’est Grain d’Or qui s’empare de la victoire d’étape. Le gommier originaire des Trois-Ilets confirme son dikanman Vert Requin, puisqu’il se trouve en tête du classement aux points avec deux points d’avance sur Fils de Lumière (SNYL / Crystal / Vital Pub / Station Vito Anse à l’Ane / Trois-Ilets Village).

51 secondes au général

Au temps, c’est toujours Fils de de Lumière (SNYL / Crystal / Vital Pub / Station Vito Anse à l’Ane / Trois-Ilets Village) qui conserve la tête de la compétition. Une avance pourtant acquise dès le début de la compétition mais qui ne fait que diminuer. Avec maintenant que 51 secondes d’écart, les deux embarcations évolueront très probablement dans le même secteur pour bénéficier des mêmes conditions de vent et de mer. Les priorités seront à surveiller de très près pour garantir un spectacle et un fair play jusqu’à la fin de la compétition. Les paris sont ouverts !

Retrouvez tous les résultats de cette troisième étape dans notre rubrique CLASSEMENTS.

Une troisième place convoitée

Entre Ti Sirè (Lamentin Diet) et Mili, il n’y a que 18 minutes d’écart. Autant dire que cette dernière étape désignera aussi l’équipage qui montera sur la troisième marche du podium. Jusque-là discrets, ces deux gommiers sont pourtant bien engagés dans une lutte commune. La moindre erreur en ce dimanche de Pâques vaudra certainement la troisième place au général. Avec des performances assez disparates pour ces deux embarcations, les dés ne seront jetés qu’une fois la ligne d’arrivée franchie.

Léger avantage « moral », Ti Sirè (Lamentin Diet) s’élancera demain avec le Dikanman Bleu Espadon affichant la meilleure progression entre deux étapes consécutives.

Les informations en VRAC

Le président de la CTM assiste à l’étape du jour

Alfred MARIE-JEANNE était présent sur l’étape dite de « montagne » car les gommiers naviguent à 90% sur l’allure « près » voir « près serré ». Une nouvelle apparition qui manifeste le soutien de la collectivité dans la tradition et la culture.

Un blessé à bord de Pa Mo Souef (SME) pris en charge

Peu après le départ, les services de la protection civile ont été alertés pour prendre en charge un jeune homme souffrant du genou. Visiblement, son genou se serait déboité en pleine navigation. Il a été évacué par la mer et conduit aux urgences. A cette heure, il a déja regagné son domicile et devra se contenter de finir la compétition en tant que spectateur.

Les régionaux de l’étape Welcome (Loca+972) et Chaben’an (Bricobat / Les Paniers du Délice) absents

Habitués des lieux depuis plusieurs années, les régionaux de l’étape n’ont pu représenter leurs communes respectives.

Chaben’An (Bricobat / Les Paniers du Délice) avait pourtant réalisé le plus dur. Une remontée au vent difficile mais bien gérée malgré le choix de voile pourtant audacieux (environ 40m2). A quelques longueurs de l’arrivée, après la bouée de Poirier (Rivière-Pilote), ils dessalent en vent arrière. Ils perdent un temps précieux sur cette étape et se classent sixième de l’étape, à 27 minutes du vainqueur.

Welcome (Loca+972) pourtant en tête, casse son gouvernail sur un haut-fond peu avant Trois-Rivières et concède la tête de la course au duo Grain d’Or/ Fils de Lumière. Ils parviennent à repartir avec une réparation de fortune mais sont contraint d’abandonner non loin de l’arrivée après avoir dessaler. Ils se classent dernier de l’étape avec une heure de retard sur Chaben’an (Bricobat / Les Paniers du Délice).

 

Restez informé en temps réel

Téléchargez l’application Yole365 pour suivre toute l’actualité des Yoles –> https://yole365.app.link/

Crédit Photos: Facebook Club des Gommiers de la Martinique

Partager cet article

X

Tapez votre recherche et validez par entrée