Histoire

J-5 Le premier Tour en 1985 comportait 5 étapes
12 : 50

J-5 Le premier Tour en 1985 comportait 5 étapes

Dans les temps anciens, les pêcheurs se lançaient des défis lors de « tiraj », pour vendre leurs poissons le plus rapidement. Ces provocations entrainaient des revanches le dimanche après la messe et servaient de prétexte aux Békés pour parier sur une yole représentant leur quartier ou leur commune. Dès 1945, l’institutionnalisation de la yole

Patrimoine culturel et immatériel de la France
04 : 42

Patrimoine culturel et immatériel de la France

Six ans après, la demande du robertin Edouard Tinaugus a été validée. Depuis le 12 Janvier 2017, la pratique de la yole ronde fait partie du patrimoine culturel et immatériel de la France. Cette pratique, unique au monde, a été reconnue pour son savoir-faire et son mode de navigation. Une belle évolution pour cette embarcation

Les Manoeuvres
01 : 23

Les Manoeuvres

Miziré an bo : prendre un repère pour virer de bord et assurer un passage de bouée par exemple. Tout mon dèwo : ordre de faire le maximum de contrepoids sur les bois dressés. Yol-la sizoté ou i mété sizo : manœuvre à deux voiles consistant à mettre les voiles en éventail. I ka fè

Les Allures
18 : 06

Les Allures

Par définition, en voile, une allure est définie en fonction de l’angle d’un bateau par rapport au vent. Il existe plusieurs types d’allures que l’on peut rassembler en 4 grandes catégories. Prè-séré : allure consistant à remonter le plus près de l’axe du vent. L’embarcation devra tirer plusieurs bords pour atteindre sa cible. Le bas

La Navigation
18 : 06

La Navigation

Quelques expressions utilisées couramment en navigation. Kouri an van : Vous êtes dans une bonne brise et votre yole avance très bien. Van an ka pati : Le vent glisse sur la voile et votre voile n’en profite pas. La propulsion n’est pas optimale. Yol-la pa ni wach : La Yole file sans éclaboussure Yol-la

Le virement de Bord
18 : 06

Le virement de Bord

Bat Sou / Viwé di bo : Virer de bord vent de face Parmi les deux manœuvres permettant de changer d’allure celle qui est la plus souvent utilisée est celle du virement de bord, car elle est moins périlleuse que l’empannage. Au VDB, ce changement d’allure se fait généralement d’un bord de près à l’autre.

L’empannage
18 : 06

L’empannage

Empané / Capoté : Virer de bord vent de dos. Manœuvre délicate et parfois fatale, surtout par vent soutenu. L’empannage est un changement d’allure autre que le virement de bord. Un empannage se réalise dans deux allures à savoir en vent arrière et largue. Avant d’effectuer cette manœuvre, l’embarcation se trouve donc en vent arrière

La mer dans tous ses états
21 : 03

La mer dans tous ses états

La Mer Lan mè fo : mer houleuse, agitée Lan mè red : mer très houleuse, démontée Lan mè mové : sortie en mer dangereuse Lan mè ka monté : passage de la marée basse à la marrée Haute Maré Ba : moment de basse Mer Lan mè ka dessan : passage de la marée

Le Vent et ses Rafales
11 : 58

Le Vent et ses Rafales

Van swet : vent venant du sud Van nodé : vent venant du nord Van an ba : vent qui vient de la terre Van douvan : vent de face, appelé refusante. Les coursiers redoutent ce type de vent, car il peut provoquer un déventement de la voile, parfois fatal. Ni Kalmi siré : absence

Les différents Postes de la Yole
02 : 35

Les différents Postes de la Yole

Voici une description des différents postes de la Yole : Equipaj : Ensemble des coursiers présents sur la yole ou remplaçants. Bien que le nombre soit laissé libre pendant les courses du championnat à la misaine ou à deux voiles, pendant le Tour de Martinique des Yoles Rondes, l’équipage est limité à 14 personnes embarquées.

X

Tapez votre recherche et validez par entrée