Interview Fanny MARSOT, Journaliste

Yole365 : Tout le monde te connait en tant que présentatrice et journaliste, peux-tu nous dire qui est Fanny MARSOT ?

Fanny MARSOT : Je suis une jeune femme qui ne s’arrête jamais,  qui court dans tous les sens et qui essaye de profiter de la vie à fond ! J’essaye d’être gentille et généreuse avec les  personnes qui m’entourent. Je ne m’arrête jamais, car je veux faire le bien et le bien c’est tout le temps.

J’ai beaucoup d’activités, le sport, la culture, la musique, l’écriture, j’essaye de rendre service, en intervenant dans des écoles. Il y a peu,  je donnais encore des cours de journalisme à la fac.

J’ai  une vie à 150km/h, d’autant plus que je suis une maman comblée, d’un petit garçon génial et j’ai un compagnon fantastique, une vie comme une autre que. je souhaite proche de ma famille.

Yole365 : On te sait jeune, comment as-tu vécu ce retour en Martinique et la notoriété qui va avec ?

Fanny MARSOT : Oui effectivement, 30 ans cette année. Le retour en Martinique n’était pas prévu. Cela est le fruit du hasard. Je travaillais alors en Guyane lorsque qu’ATV m’a proposé de venir. Ce fût un heureux hasard car c’est là que j’ai rencontré mon compagnon.  J’y ai aussi découvert des méthodes de travail qui me plaisait. Je n’ai pas eu de difficultés particulières car je rentrais chez moi. Cela s’est fait de manière très naturelle et très sereine.

Je comprends que cela puisse être difficile pour d’autres métiers. Je suis consciente de la chance que j’ai eu, j’ai eu une bonne étoile, je suis revenue parce que l’on m’a fait rentrer.

Concernant la notoriété, ce n’est pas toujours simple à vivre, au début l’on ne s’y attends pas, on est anonyme,  on est tout le monde et personne en même temps. Du jour au lendemain, des personnes viennent nous faire la bise dans la rue. On se dit « Peut-être que j’ai oublié », mais non, en fait on ne se connait pas.

Il  y un côté bienveillant de certaines personnes qui viennent nous donner une force à chaque fois, « J’aime ce que tu fais »,  « continu »,  et ça marche ! Cela donne vraiment envie lorsque l’on a des coups de mou. Une dame m’a dit une fois «Tu es un exemple pour ma fille, elle te regarde tous  les soirs»

D’un autre côté, l’on rencontre des personnes assez troublantes, parfois je fais face à des comportements assez déroutant, ou assez rigolo, comme un homme qui se fige devant moi et qui regarde mes pieds en me disant « J’avais jamais vu tes pieds, donc je les regarde ». OK ! Pourquoi pas !

On a aussi des personnes déséquilibrées, qui sont persuadées d’entendre leur nos en permanence dans le journal tous les jours, qui nous attendent à la sortie de la chaîne…

Il y a donc ces trois aspects, qui ont à la fois un côté fantastique et un côté effrayant. Je ne suis plus anonyme nulle part. Lorsque je sors je dois faire attention à ce  que je fais, à ce que je dis, même si je ne suis pas Rihanna, mais toutes proportions gardées il faut faire attention à ce que l’on fait.

 

Yole365 : Parlons un peu yole…Comment vis-tu le Tour avec cet aspect notoriété, et quel regard portes tu sur ces 8 jours de compétition, où s’allient l’aspect sportif et l’aspect festif ?

Fanny MARSOT :  La notoriété durant le Tour, n’est pas vraiment un problème pour moi car je ne suis pas souvent sur le Tour. Je vis beaucoup le Tour par procuration à travers mes collègues qui sont sur le  Tour. J’ai souvent présenté le journal pendant la période du Tour, du coup je voyais les collègues revenir brulés par le soleil et courir partout pour finaliser leurs sujets.

L’aspect sportif, je trouve que c’est une  manifestation géniale,  qui doit perdurer. Chaque année il y a  un débat, mais en réalité la question ne se pose pas. Il doit durer, c’est patrimonial. C’est une manifestation extraordinaire qui rassemble toute la Martinique. Tout le monde est au courant y compris ceux que cela  n’intéresse pas. C’est un événement qui rassemble tout le monde.

C’est notre Coupe du Monde à nous !

Je trouve capital, de le maintenir, de le soutenir, d’encourager les yoleurs même si je ne suis ne suis pas une grande sportive.

Chaque année je peux changer yole,  je fais un choix assez « girly » en fonction de la couleur de la voile ou de la yole, ou si j’ai rencontré un yoleur et que je l’ai trouvé sympa ! En vérité mon choix est très aléatoire.

Côté festif,  la dernière fois que j’ai suivi un tour des yoles, je devais avoir 19/20ans. J’étais avec un groupe de copines. On s’était acheté des sandwichs et nous l’avions regardé sur la plage. Je ne fais pas parti de ceux qui s’organisent avec un bateau .etc

Je l’ai fait sur un bateau une seule fois…c’était sur un bateau de pêcheur ! Je n’ai jamais eu aussi mal au dos de toute ma vie !  Mais j’étais super contente !

En tout cas je suis le Tour chaque année !

Yole365 :  Nous avons constaté que notre audience est composé à 60% de femmes, que cela t’évoque t’il ?

Fanny MARSOT : Les femmes ont raison ! Grâce à votre application, je pense que cela permet de rendre l’accès aux yoles simple et facile,  et les femmes apprécient ce qui est  simple et facile.  Cela permet de vulgariser le sujet et d’intéresser le plus grand nombre.

 

Yole365 : Originaire de Sainte-Luce,  si demain il y avait un projet d’équipage féminin à Sainte-Luce, que dirais-tu à ces femmes qui entreprennent  pour la yole ?

Fanny MARSOT : Bay bra an nou alé ! Les femmes au Tour Des Yoles ne sont pas assez présentes, elles sont présentent en tant que supportrices mais si elles avaient leur yole à elle ça sera juste génial !

C’est vrai qu’il faut une condition physique extraordinaire, mais nous avons des championnes dans tous sports alors pourquoi pas des championnes en yole.

Il y a un virage numérique avec Yole365, avec les femmes il  y aurait un virage humain

Si demain matin, il y une yole toute rose, bleue ou jaune, ce qu’elles veulent ! Du moment qu’elles y sont je ne me poserais même plus la question de savoir qui je soutiens cela serait naturel. Un, si elles sont lucéennes et encore plus si ce sont des femmes !

Restez informé en temps réel

Téléchargez l’application Yole365 pour suivre le Tour des Yoles –> https://yole365.app.link/

Partager cet article

X

Tapez votre recherche et validez par entrée