Des yoleurs sur le Round Martinique Regatta

La voile avec un grand "V"

Quel bon vent nous amène sur ce Round Martinique Regatta ?

Organisé par le Yacht Club de la Martinique en collaboration avec d’autres clubs et associations de l’île, cette manifestation réalise en 2017 sa 33ème édition « officielle ». Les anciens nous diront que cela fait plus de 60 ans qu’elle existe, sous d’autres noms et formats.

Après une Martinique Cata Raid entièrement suivie depuis les réseaux sociaux, notre curiosité nous a amené à suivre de près cette manifestation. Voile, départ, soleil, tour, Martinique, Fort-de-France, étape, classement général, fêtes, Marin, convivialité… autant de termes que nous surexploitons dans un autre contexte bien connu du mois d’Aout. Et pourtant !

Avec une participation affichée de 43 bateaux, les organisateurs misent sur la Caraïbe, tant convoitée pour les prestigieuses Heineken Regatta ou Voiles de Saint-Barth. C’est déjà mission accomplie cette année puisque 15% de la flotte provient des iles voisines, Guadeloupe et Sainte-Lucie. La surprise vient du bateau Buna Luna, entièrement électrique qui arrive tout droit de la Suisse, certains diront « spécialement pour le tour ».

Et la yole dans tout ça ?

Le lien se fait tout simplement avec 3 noms: Johan JACQUA, George FAGE et Mathilde POIX. Ces trois équipiers de Mathieu MOURES sur le B28 « Mat’ » sont aussi embarqués sur des yoles en compétition.

« C’est une question d’affinité ! Celles entre les hommes, celles entre les hommes et la mer ! Nous parlons avant tout le langage de la mer, et même s’il y a des différences, il n’y a au final aucune frontière ! » nous dit le skipper Mathieu MOURES, fière de s’entourer de marins qualifiés !

Johan JACQUA: on ne le présente plus ! Vainqueur du Tour de Martinique des Yoles Rondes en 2012, il œuvre dans le monde en silence. La récente opération yole durant Octobre Rose était une initiative « familiale », les frères étant aussi impliqués dans le milieu.

George FAGE: Coursier sur Brasserie Lorraine – SARA Energies Nouvelles en bébé yole & grande yole, il participera en juillet prochain à son 4ème Tour.

Mathilde POIX: Issue de l’école de voile, elle débute par les supports classiques, optimiste et équipe. Elle bascule vite vers la voile traditionnelle avec l’association Gommiers et Traditions. Aujourd’hui elle fait partie de l’association Fem&Hom à la Barre, ou l’on retrouve bien sur… les frères JACQUA.
« Je suis une habituée des yoles et des bébés yoles » explique Mathilde. « Quand on aime la mer, on aime la mer » poursuit-elle tout en finissant les préparatifs de la 2ème étape du Round Martinique Regatta. Et c’est cet amour de l’eau qui lui a donné envie d’étendre son horizon, d’enrichir son expérience et de découvrir autre-chose. Quand on lui demande, pourquoi elle s’est essayée à la voile, « je voulais découvrir une façon différente d’être sur l’eau. Les techniques sont différentes, les mots, les actions aussi. C’est très enrichissant » précise-t-elle avant de conclure avec humour que « la Yole reste un peu sa préférence pour la rapidité des sensations. »

Crédits Photo: Round Martinique Regatta

Partager cet article

X

Tapez votre recherche et validez par entrée