Les outsiders de cette 34ème édition

Les classiques « Mapipis » portent cette casquette de prétendants à la victoire du tour. Au-delà de cette coutume, de nombreux équipages sortent du peloton et se distinguent par des résultats constants. Sur les dernières années, les dernières compétitions, nous avons identifiés les quatre équipages qui sont susceptibles de créer la surprise lors de ce tour : les Outsiders.

 

Les pirates de CTDM / EDF

La sensation de ce championnat, la yole lamentinoise a clairement une carte à jouer sur ce tour. A la suite d’une contre-performance lors du Tour 2017, ce jeune équipage a alimenté une soif de performance. Avec une quatrième place au championnat, c’est avec une confiance et une détermination que ces habitués de la côte Caraïbe entameront ce tour le 29 Juillet prochain.

 

Ti Boug de SMEM

Attendu depuis le début de saison, l’armada SMEM court toujours après des lauriers. Vainqueur du Prix du Tombolo en Mai dernier, l’équipage marino-franciscain mené par les frères JACQUA sera à surveiller de près. A l’aise sur la partie sud de l’île, les nombreux pratiquants de gommier peuvent apporter leur contribution. Avec plusieurs barreurs qualifiés, c’est une équipe de tacticien qui s’engage dans ce tour. Suivez les couleurs Jaune et Rose de l’équipage mixte.

 

Les nocturnes by GFA Caraïbe

En créant la surprise à Sainte-Luce lors de la neuvième journée du championnat, la voile orange de GFA Caraïbe a marqué les esprits. Des entrainements réguliers, du matériel renforcé, mené par Christophe DEDE, cet équipage robertin a déjà démontré par le passé, sa capacité à bouger l’ordre des courses. Vainqueur de la dernière étape du Tour 2017 à Fort-de-France, c’est sur un terrain bien connu que GFA Caraïbe prendra le départ de ce 34ème Tour. Avec des entrainements nocturnes en baie de Schoelcher, cette embarcation fait partie des outsiders 2018.

 

Les Reds de Ay Douvan

Discret pendant tout le championnat, la yole de Sainte-Anne a débuté la saison par une victoire au championnat. Qualifié pour la Pagaie des Mapipis 2017, cet équipage affiche une progression constante d’année en année. Avec une huitième place au championnat, l’envie de mieux faire anime cette jeune équipe. Aussi polyvalent que l’équipage SMEM, c’est un binôme composé d’un patron issue du gommier, accompagnés de coursiers très expérimentés comme le doyen Albert EMERANCIENNE (74 ans).

 

Restez informé en temps réel

Téléchargez l’application Yole365 pour suivre le Tour des Yoles –> https://yole365.app.link/

Crédits Photo : Yole365

Partager cet article

X

Tapez votre recherche et validez par entrée