Tour des Yoles 2018, bilan à mi-parcours

Jeudi 2 août 2018 les 16 yoles que nous suivons depuis plusieurs jours s’engagent dans la 5ème étape de la compétition. L’occasion de faire le bilan à mi-parcours du tour des yoles 2018 et voir où nous en sommes.

Bilan à mi-parcours du Tour des Yoles 2018

Premiers jours difficiles

Les 3 premiers jours de courses ont été éprouvants pour les équipages :

  • Conditions de vent exceptionnelles
  • Dessalages en série
  • Modifications de parcours
  • Les Outsiders challengent les mapipis

Cette première partie de la compétition a mis les nerfs des yoleurs à rude épreuve.

En effet, la particularité de ce tour versant Caraïbe est venu apporter une complexité tactique au Tour. Au delà de cet aspect, les conditions de vent ont complètement chamboulé la donne. Avec un vent force 5 à 6 Beaufort par moment, les trois premières journées ont été exceptionnelles. Du jamais vu sur un tour des yoles. Des rafales à 39 noeuds ont été enregistrées à Fond Canonville au Precheur. A Schoelcher, avant d’entrer dans la baie c’est avec un vent Est-Sud-Est à 25-27 noeuds que les yoles ont terminé la troisième étape.

 

Des dessalages en série

Plusieurs yoles ont été victimes de dessalage, permettant à la course de voir apparaître en tête les prétendants au titre. Figurent parmi ces yoles, les équipages de yoles Zapetti/L’Appaloosa, Diet discount /Optical Center / Espace Santé, Hôtel Brise Marine / Lipton Ice Tea , SMEM, Tania Chaussures / SME / MSE. Avec encore quatre étapes à parcourir, ce tour est loin d’être fini et peut réserver de nombreuses surprises.

tour-des-yoles-2018-martinique-rosette-orange-coule-etape-3

Parcours plusieurs fois modifiés

Le météo a influencé la compétition au point que les parcours des étapes 2 et 4 ont été modifiés. La suppression de l’ilet la Perle et du rocher du Diamant se sont fait au jour le jour, d’après le vent et l’agitation de la mer. Des décisions prises pour la sécurité des équipages et la préservation de leurs forces. Pour rappel, ce tour comporte huit étapes et non sept comme l’accoutumée.

 

Des classements innatendus

Ay Douvan, Somarec / Petit Navire ou encore CTDM / EDF brillent

Dans le top 5 du classement général, on voit apparaître les yoles Ay Douvan et Somarec / Petit Navire qui réalisent une très bon début de tour. Un exploit pour l’équipage Ay Douvan qui évolue sans sponsor et vient remettre en question le fonctionnement des associations à gros budget. CTDM / EDF, victimes de péripétie, confirme les résultats de la saison en titillant les leaders.

tour-des-yoles-2018-martinique-ay-douvan-etape-2

A noter, les écarts qui à mi-parcours sont déjà conséquents. Le second, Brasserie Lorraine / SARA Energies Nouvelles affiche plus de dix minutes de retard, là où le troisième, vainqueur sortant de la compétition, Rosette / Orange, pointe déjà à plus de trente minutes. Zapetti / L’Appaloosa, un des favoris est relégué à quasiment deux heures du leader.

Ce qu’il faut retenir :

  • 4 étapes soit déja plus de douze heures de navigation pour la plupart des équipes
  • 1 yole hors délai suite à l’étape n°3
  • 3 vainqueurs d’étapes : UFR / Chanflor (2), Brasserie Lorraine / SARA Energies Nouvelles (1) et Zapetti / L’Appaloosa (1)
  • 22 dessalages: Etape n°1 (6), Etape n°2 (6), Etape n°3 (9), Etape n°4 (1)

 

Restez informé en temps réel

Téléchargez l’application Yole365 pour suivre le Tour des Yoles –> https://yole365.app.link/

Crédit Photo : Yole365

 

 

Partager cet article

X

Tapez votre recherche et validez par entrée