Etape 1: Enjeux et Météo

Le prologue a posé le cadre de ce 33ème Tour de Martinique des yoles rondes. Une édition qui a vu dès le début une victoire de la yole Rosette / Orange. Avec des conditions de vent musclés en baie de Fort-de-France, les mapipis ont répondus présents. Mr Bricolage, second du prologue, devrait attirer les projecteurs après leur belle performance de la veille.

Côté météo

Situation générale le Lundi 31 juillet 2017.
Régime d’alizés faibles à modérés, humide.
Prévisions pour les prochaines 24h.
Mer : – En Atlantique et Canaux : peu agitée à agitée, creux moyens entre 1m20 et 1m50.

– En Caraïbe: belle à la côte, peu agitée plus au large avec creux moyens inférieurs à 1 mètre.
Temps Significatif : Devenant nuageux avec des averses éparses, parfois soutenus, localement orageuses.
Visibilité : Généralement bonne, mais mauvaise à très mauvaise sous averses.
Vent : Secteur Est à Nord-Est

– En Atlantique et Canaux : 3 à 4 Beaufort, jusqu’à 5 Beaufort dans les canaux.

– En Mer Caraïbe : 3 à 4 Beaufort.

Observations disponibles à 05h.
Vent à la Caravelle : direction Sud-Est, 11 noeuds, soit force 4 Beaufort
Vent au Vauclin : direction Est-Sud-Est, 15 noeuds, soit force 4 Beaufort
Vent à Fort de France : direction Est, 10 noeuds, soit force 3 Beaufort

Heure des marées :
Fort de France : Marée Basse : 15:08 et demain 05:52 Marée Haute : 12:50 et 21:56
Robert : Marée Basse : 15:11 et demain 05:16 Marée Haute : 10:07 et 21:51

 

Les choses sérieuses commencent

Cette première étape vient remettre tous les compteurs à zéro, en tout cas, ceux du temps !

Hormis les bonus attribués aux douze premiers du classement du prologue, ce n’est qu’aujourd’hui que l’on démarre le chronomètre.

Dans ce premier exercice, les yoles vont relier la ville des Anses d’Arles depuis Fort-de-France. Un parcours qui présente de nombreuses difficultés et qui va mettre en avant les compétences techniques des premières yoles.

Dans ce parcours côtier de la côte Caraïbe les yoles évolueront sous toutes les allures. Après un louvoyage vers la première marque de parcours, c’est une longue descente avec des vents tournants qui attend nos seize yoles. Le vent, soutenu ce jour, viendra en complément d’une mer naturellement accidentée au niveau de la passe des fous. Des conditions difficiles auxquelles viennent s’ajouter le remou généré par les bateaux accompagnateurs.

 

Une étape à ne pas négliger !

Dans cette étape d’une durée d’environ 2h30min, le choix de voile sera l’un des éléments clés de la réussite. Un mauvais choix pouvant contraindre les équipages à accuser un retard conséquent dès ce soir, même si il faut s’attendre à voir des petites voiles aujourd’hui. Beaucoup d’équipages joueront la carte de la prudence pour conserver des chances de performer sur la suite du tour.

L’année dernière, les yoles avaient évoluées dans des conditions de vent similaires. On se rappelle du duel entre UFR / Chanflor et Rosette / Orange qui avait offert un spectacle de toute beauté à l’arrivée aux Anses d’Arlet. Pour l’édition 2017, les carte sont rebattues… à suivre

 

Crédit Photo: Yole365

Partager cet article

X

Tapez votre recherche et validez par entrée