UFR / Chanflor fait une démonstration de puissance

C’était l’étape de tous les dangers, les faits de course l’ont bien démontré. Plusieurs dessalages, des écarts conséquents à l’arrivée mais surtout, un temps de course qui marquera certainement les esprits et les muscles. Retour sur ce passage de la côte Atlantique à la côte Caraïbe. UFR/ Chanflor est le nouveau maillot rouge à Saint-Pierre.

UFR / Chanflor à l’aise dans le Nord

Un choix de voile audacieux mais payant

Il fallait oser mettre une 70m2 ce matin au départ de Trinité. La dernière expérience de ce genre remonte au Tour du 2017. Pour rappel, Zapetti / L’appalossa et UFR / Chanflor avait dessalé à Grand-Rivière. Rosette / Orange, avec sa voile déchirée, s’offrait une victoire et une option sur le titre. Après une frayeur sur la première étape, Félix MERINE et ses hommes ont remis le couvert et de la plus belle des manières.

Une gestion de la course de bout en bout

Dès le départ, ils ont attaqué et se sont positionnés en tête de course. Au passage de l’ilet Saint-Aubin à Trinité jusqu’à la bouée de Saint-Pierre, ils ont su gérer la flotte et les retours des poursuivants. Au Prêcheur, les écarts ont considérablement été réduit. Et pourtant, les choix se sont avérés payant au fil de la course.

8 minutes à l’arrivée + le maillot rouge

C’est un jackpot pour l’équipage robertin après plus de 5 heures de course. Première victoire d’étape couronnée par le maillot rouge de leader au temps. Le premier adversaire direct est à 5 minutes ce soir. Déjà porteur du maillot vert de leader aux points, ils confortent leur position. Il fallait oser, ils l’ont fait ! Preuve une cohésion d’équipe et d’une force mentale bien préparée.

Des poursuivants multiples qui limitent la casse

Brasserie Lorraine / SARA Energies Nouvelles termine second de l’étape avec les lauriers d’avoir fait tremblé UFR / Chanflor à plusieurs reprises. Un écart qui fond à vu d’oeil, des yoles qui naviguent bord à bord, des options tactiques dans un vent tournant: tels ont été les passages de la course qui ont retenu le souffle. Dans leur sillage, Rosette / Orange Caraibe a réalisé un retour impressionnant peu avant Grand-Rivière, occupant par instant la seconde place. Ils se classent cinquième à Saint-Pierre et chassent les mauvais souvenirs de l’étape n°1.

Zapetti / Miltis et Somarec réalisent une bonne opération en prenant une option terre très tôt et ça, jusqu’au Prêcheur quasiment. Les hommes de Loïc MAS décrochent une troisième place, ceux de Guy-Albert ROMER arrivent au pied du podium mais réussissent eux aussi à renverser la tendance d’hier.

Un grain qui fait …très mal

Les yoles ont été touchées par les prémices d’un grain peu après Sainte-Marie. Elles ont été nombreuses à en payer les frais, soit 7 au total: Royal Fruits de Martinique / ADEP, GFA Caraïbes, Elizé Restaurants / Madiana Cinéma, Mr Bricolage / Smart, Diet Discount, Mutuelle Maregaillard / Tania Chaussures ou encore CTDM / EDF. Une situation qui est venue compliquer la navigation puisque le vent a chuté après le passage du grain. Armé de leur voile de secours de 32m2, elles ont été nombreuses à rentrer changer de voile pour limiter les frais. Un choix qui ne leur a pourtant pas permis de couper la ligne avant le temps imparti.

Un classement général digne d’une 8ème étape

Le troisième au général, Zapetti / Miltis pointe à plus de 19 minutes. Somarec, quatrième est déjà à plus de 50 minutes, tout comme Rosette / Orange Caraïbes qui affiche un retard d’une heure et seize minutes. Avec encore 6 étapes à parcourir et encore beaucoup de difficultés à aborder, le mental sera l’un des paramètres qui désignera le champion dimanche prochain au Robert.Le tour est-il réservé aux yoles à moins de 20 minutes au général ? Quid des yoles qui ont été hors délai à Saint-Pierre ? Elles ont été 9 à ne pas boucler le parcours et vont écoper d’une pénalité calculée en fonction de leur position à la fin du temps règlementaire.

Retrouvez le classement à l’issue de la seconde étape dans notre rubrique CLASSEMENT.

Demain, retour au calme

Entre Saint-Pierre et Fort-de-France, la troisième étape du Tour ramène les yoleurs sur des plans d’eau plus calmes que précédemment. Les conditions de vent, faible avec une orientation Sud-Est promettent déja une étape tactique et de grandes voiles au départ de Saint-Pierre. La capitale pourra très certainement profiter d’un spectacle digne de ce nom pour l’arrivée des 15 yoles, le temps promettant d’être de la partie. Départ de l’étape n°3 à 10 heures.

Restez informés en temps réel

Téléchargez l’application Yole365 pour suivre toute l’actualité des Yoles –> https://yole365.app.link/

Jouez sur notre plateforme de pronostics : https://pronosticsyoles.pronosticgames.fr

Découvrez les étapes du Tour des Yoles 2019: 35ème Tour de Martinique

Crédit Photos : Team RCI Martinique, Yole365

Partager cet article

X

Tapez votre recherche et validez par entrée